Santé: L’Afrique serait-elle en manque de cancérologues?

Selon la BBC, le manque de spécialistes du cancer et le coût des traitements en Afrique limitent l’accès des patients au diagnostic et au traitement précoces, d’après une nouvelle étude.

Les résultats de recherche publiés dans le Journal of “Infectious Agents and Cancer” a révélé que des pays comme le Lesotho, le Bénin, la Gambie, le Sud-Soudan et la Sierra Leone n’ont pas d’oncologues alors que le Malawi, le Burkina Faso, le Rwanda et le Togo comptent moins de 10 spécialistes du cancer.

Le rapport a également montré qu’un oncologue verrait au moins 25 patients par jour.
Alors que le fardeau du cancer sur le continent augmente rapidement en raison de l’infrastructure limitée des systèmes de santé, du manque de personnel et du coût élevé des traitements, 80 % des patients sont diagnostiqués tardivement.

On estime que plus d’un million de nouveaux cas de cancer sont signalés chaque année sur le continent et ce nombre devrait atteindre 2 millions au cours des 21 prochaines années si rien n’est fait.

Les experts en santé demandent aux gouvernements d’améliorer le ratio oncologistes-patients ainsi que le système de santé afin de renforcer la grande variété de systèmes de soins contre le cancer qui sont nécessaires à travers le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =