Santé publique : L’hôpital préfectoral de Macenta, un modèle !

Docteur Kaba Condé, directeur de l’hôpital préfectoral de Macenta, a réussi son pari en faisant de cet hôpital, un modèle, qui draine du monde à travers la Guinée et dans les pays limitrophes, avec une recette mensuelle de 116 000 000 FG.

« Moi ma stratégie, c’est une stratégie qui est très simple, tout
n’est pas concentré au niveau de la direction, j’ai décentralisé les
services. D’abord je suis coordinateur de toutes les activités, les
gens me rendent compte et j’ai l’œil, et ça  sa porte vraiment fruit
aujourd’hui. Avant ce n’était pas ça, tout était concentré sur une
seule personne, je pense qu’il y avait vraiment des petits problèmes.
Par ce que là aujourd’hui, j’ose vraiment vous dire que mon hôpital,
on a un contrat d’objectif par mois de 116 000 000 FG, difficilement
celui qui était là parvenait à couvrir cela par mois, mais moi je
dépasse toujours mon contrat d’objectif. Là, le leadership est là. Tout
le monde se sent concerner dans la gestion, et la gestion est
transparente. Les personnels savent ce qu’ils recouvrent par moi
est bien reparti et tout le monde sait déjà combien l’hôpital a en
caisse. Là ça ne cause pas de problème… » a t-il indiqué.

Mais au délà de tout, l’hôpital est confronté à certaines difficultés comme le manque d’addiction en eau et d’appareil radiographique.

Bamba Almamy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 5 =